0 messages à lire
0 contact(s) en ligne
Chargement en cours...
Filtres de liste Votre selection :
Tri par genre
Vous êtes hors ligne   
  Fermer la zone
 
 
Accueil Recherche Membres online
 
  Forum - Tranches de vie sexuelle chap 11

  REPONDRE AU SUJET   RETOUR LISTE  

Thèmes :
Page 1 / 1   
Auteur Message

Utilisateur inconnu

Tranches de vie sexuelle chap 11

25/06/2017 à 15:36

 

« Pour te faire sauter, toi, t'as pas de souci

-Toi non plus

-Tu dis ça

-Regarde la femme au bout du bar, les seins à l'air

-Et bien

-Va te faire sucer et baise la ou veux tu que j'aille la chercher ?

-Ça serait sympa »

J'allai voir la femme en lui expliquant le cas de Michel. Cela l'a fit sourire

La serviette nouée sur ses hanches, elle se mit devant Michel. Elle avait une cinquantaine, de gros seins de belles lèvres charnues faites pour les fellations.

« Salut, moi c'est Marion

-Michel, lui dit il

-Je t'ai vu me regarder avec insistance

-Tu as de très beaux seins

-C'est gentil, et t'as envie de quoi ? dit elle en posant la main sur la serviette de Michel, tu as quoi là dessous ? »

Elle dénoua la serviette

« Oupsss, Karine faut faire quelque chose, il est tout mou ! »

Elle se pencha et prit le sexe de Michel dans ses mains et commença à le masturber. Michel lui tripotait les seins . Il banda rapidement et elle lui avala le gland . Michel frémit. Elle se releva

« Voilà le travail dit elle en contemplant la bite dressée, le gland gonflé de désir.

-Et on fait quoi maintenant ?, demanda Michel

-Ce que t'as envie, je suis open, » dit elle en dénouant sa serviette et montrant un pubis lisse, elle tourna sur elle, dévoilant une croupe magnifique , des fesses charnues bombées. Elle renoua la serviette

« Alors, je te plais ?

-Oui, dit Michel

-Allez viens, et toi aussi K, on va s'occuper de lui »

Il y avait deux couples en pleine action dans le salon bleue, et on jeta Michel sur le matelas.

Elle lui posa son sexe sur le bouche et pliée en deux elle commença à la sucer, moi allongée sur le ventre le cul cambré je l'aidai. Je sentis une queue me pénétrer et me pilonner le sexe. Je repris ma respiration et me laissai faire. Marion chevaucha Michel, puis elle se mit en levrette face à moi et Michel la pénétra comme un sauvage. Une vingtaine de ruades et Michel jouit. Mon étalon avait fini son affaire et était parti.

« Merci dit Michel

-A ton service Mimi, t'es un bon, faudra que tu me fasses une petite sodo, tu as la queue pour, dit elle en riant

-Tu viendras me chercher

-Ok, » dit Marion en nous quittant.

En passant devant un salon, nous vîmes David aux mains de trois femmes

Nous reprîmes nos places au bar.

« C'est quoi ce truc qui s'allume de temps en temps derrière le bar, demanda Michel au barman.

Nu, un tablier qui lui cachait le sexe, un nœud papillon autour du cou, il lui répondit en lui présentant un dépliant :

«Tenez, vous trouverez toutes les attractions que l'on propose. L'enseigne lumineuse qui s'allume signale qu'une femme est dans une des 2 toilettes aménagées Glory Hole

-Ah, et elle fait quoi ?

-Elle indique qu'elle est prête à s'amuser avec des sexes d'hommes. Il y a une trappe sur chaque mur

qu'elle a ouverte et elle attend qu'un homme ou un de chaque côté passe son sexe par la lucarne ; Ensuite elle s'amuse avec comme elle a envie

-Vas y, dis je à Michel

-La lumière verte indique qu'il n'y a personne, la rouge que c'est occupé et quand elle clignote c'est que la femme est dispo, sinon, c'est qu'elle fait ses besoins naturels, dit il en riant. C'est elle qui déclenche le clignotement. Il y a une cabine vide, Madame, me dit il avec un clin d’œil.

-Je vais attendre que Michel revienne. »

10minutes plus tard, Michel arriva, un grand sourire éclairait son visage

« Trop géant ce truc, tu te fais tripoter sucer sans savoir qui c'est, elle avait envie la gueuse, de la façon dont elle m'a fait bander. J'ai stoppé avant d'éjaculer

-Bon, je te laisse je vais voir ça, il y a une cabine de libre, sois sage » lui dis je en l'embrassant

Je refermai la porte de la cabine . De chaque côté du WC il y a deux lucarnes rondes que l'on peut ouvrir. Un bouton sur le mur indique que je suis dispo. J'ouvre les deux lucarnes et appuie sur le bouton, et j'attends... Pas longtemps, une main passe par l'ouverture, et je plaque ma poitrine dessus, puis mes fesses et enfin mon sexe. La main disparaît et une grosse queue brune en demie érection sort de la lucarne, les couilles suivent. Je prends le membre à deux mains et commence une branlette, puis, je titille le gland avec le bout de ma langue, je gobe le gland, une main sur ses couilles ; Je le sens durcir et il gémit . Un autre sexe sort de la lucarne, long fin très pâle, des couilles pas très grosses. Je m'assieds sur le couvercle du WC et commence à les branler, une main sur chaque queue. Puis je suçai le dernier arrivé, Un pied sur le WC, je guidai le sexe fin entre mes cuisses et le fit rentrer en moi d'un coup de rein en arrière, il commença ses vas et vients, mon cul plaqué sur la cloison, l'autre sexe dans une de mes mains, puis je changeai de position, la grosse queue entra en moi en râlant. J'avais chaud aux entrailles ; Il fallait que je jouisse. Je me retirai, repoussai doucement les deux sexes hors des lucarnes et sortis de la cabine ma serviette autour de mes hanches.

Michel était en main, enfin en bouche.

La cinquantaine rousse, des seins lourds, un beau gros cul avec des fesses grosses mais fermes, elle suçait hardiment mon Mimi

Je pris place à côté de lui et regardait la femme besogner, elle y mettait du cœur

« Geneviève je vais gicler, si tu continues, mais je voudrais bien visiter ton cul, dit Michel

-Allez viens, »

Ils traversèrent la piste à poils et s'engouffrèrent dans le premier salon venu. A quatre pattes, les jambes écartées, les mains ouvrant son cul à Michel qui lui tartina l'anus de gel et il la pénétra d'un coup ; Elle cria, il s'agrippa à ce cul offert et la fit hurler de jouissance, Mimi fit le tour de Geneviève, lui enfila sa bite dans la bouche et éjacula son sperme en râlant. Elle avala la dernière gorgée et lui dit

«T'es un sauvage, mais qu'est ce qu'était bon, j'ai joui très fort, merci Mimi.

-Toi aussi t'es une bonne, tu suces à merveille, ton cul est un délice, faudra que j'explore ton sexe

-Allez, on va au bar, on va discuter de ça »

Nue, debout, la serviette autour des hanches, elle avait de l'élégance d'une femme qui aime le sexe, plus grande que moi, pulpeuse, plantureuse, généreuse, les yeux verts et une chevelure de feu qui encadrait un visage carré, des lèvres gourmandes et quelques rides qui indiquaient qu'elle n'était pas née de la dernière pluie !

… à suivre...

 

CITER  

SYL1  04
Nb messages : 15

Agrandir la photo

Re : Tranches de vie sexuelle chap 11

26/06/2017 à 11:08
Les aventures de Mimi sont géniales. La fin se terminera t-elle en énorme partouze ou il y auras des beaux et gros seins bien lourds, des sexes tous lisses et aussi velus, sans oublier les jolis cul de toutes ses femmes plus désireuses les unes que les autres. Et que dire de toutes ses belles bites qui demandent qu'à cracher leur plaisir sur le corps ou dan l abouche des ces jolies déesses de l'amour.
CITER  

NAVEED3  60
Nb messages : 2

Agrandir la photo

Re : Tranches de vie sexuelle chap 11

26/06/2017 à 12:52
salut ma belle tres joli chate a toi
CITER  
Page 1 / 1
REPONDRE AU SUJET

Inscription | Informations éditeur | Charte d'utilisation | Charte de déontologie | Contact